BFM TV Le Forum

Forum Non officiel réunissant les fans de La Nouvelle Chaine de l'Info
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 polémique Dieudonné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kallas666



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 13/12/2013

MessageSujet: polémique Dieudonné   Ven 13 Déc - 2:58

Bravo... non vraiment bravo, je souligne votre parti pris en ce qui concerne votre reportage concernant Dieudonné, manipulateur, antisémite et tout le bataclan habituel.
Il faudrait néanmoins commencer a voir au delà du bout de votre nez et ne pas croire tout ce que l on vous dit.
Je suis tout ce qu il y a de plus athée donc n allez pas voir dans mes propos quelconques allusions religieuses ( je préfère prévoir)
La quenelle serait un salut nazi inversé? bah merde alors je serais un putain de nazi et je serais pas au courant alors et un sacré paquet de nos contemporains le serait également?
Attention messieurs dames, le 3eme Reich arrive et vous ne le savez même pas. on dit merci Mr Jakubowicz d avoir sorti cette connerie qui maintenant est relayé dans les infos, ça apporte de l eau à son moulin c est bien.
D ailleurs çà aurait été bien de dire dans votre reportage que Dieudonné a assigné Mr Jakubowicz en justice justement à cause de çà pour diffamation, parce que définir la quenelle comme étant "un geste signifiant la sodomisation des victimes de la Shoah", bah sérieux qui est le plus malade dans sa tête?
Qui est à l origine du geste de la quenelle? Dieudonné ou Jakubowicz? Qui est plus à même de dire ce que signifie ce geste? Faut arrêter les conneries là.
Et les menaces de mort le concernant? et les menaces de morts concernant ses proches? Ah là on fait l impasse, le public n a pas besoin de savoir çà.

Ah ouais et concernant son passage au tribunal concernant la "libération pour Youssouf Fofana", renseignez vous également là dessus, des vidéos tournent sur le net et il est facile de se faire une idée sur ce sujet. C est juste une provocation vis à vis de la justice par rapport au meurtre de Saïd Bourarach par un groupe d extrémistes de confession juive qui a abouti au jugement des dits meurtriers et dont la peine d emprisonnement a été au mieux de 6 mois.....

Je m arrêterai là, je ne vais pas non plus faire votre boulot et rapporter tout les faits se rapportant de prés ou de loin à Dieudonné , faut pas déconner non plus.

J ai plusieurs amis de confession juive (ouais parce que quand on leur demande ils sont avant tout français avant d être juifs) qui se marrent en regardant les spectacles de Dieudonné et qui ne comprennent pas toute l ampleur que peuvent prendre les débats le concernant.
On doit juste tout çà à une poignée de personnes extrémistes qui voudrait tout contrôler et qui ne représente qu une minorité qui nous emmerde.
Bref avant de balancer un reportage comme çà, renseignez vous un minimum, regardez des vidéos sur le net ( qui sont plus que démonstratives), et après vous verrez qui emmerde le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stylo



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 08/01/2014

MessageSujet: Re: polémique Dieudonné   Ven 10 Jan - 19:02



La France parle aux français: réponse à Manuel Valls du site "en avant la France libre

Suite à la ciruclaire de Manuel  Valls, il est essentiel qu'une nouvelle circulaire soit diffusée (sur la base de son propre texte) pour dénoncer les vrais problèmes de notre pays et non pas des thèmes de société diffusés pour omettre la trahison incessante de nos gouvernants. Il est aisément facile de condamner un humoriste et de l'interdire de s'exprimer quand eux pour de bon, se taisent pour ne jamais dire la vérité.



REPUBLIQUE FRANCAISE

MINISTERE DU PEUPLE FRANÇAIS

Le Peuple



France, le 8 janvier 2014





Le Peuple français



aux



Corps patriotiques,

Réseaux nationalistes,

Mouvements citoyens,





OBJET: Lutte contre la mort programmée de la France – Dictature – Gouvernance mondiale, Union européenne et traîtres de la nation.



La lutte contre la mort programmée de la France est une préoccupation essentielle du Peuple français et exige une action énergique. Il y a lieu de faire preuve de la plus grande vigilance lorsque sont susceptibles d'être prononcées des promesses incitant à l’accréditation, au vote, ou à l’adhésion la plus totale à l’égard d'une personnalité politique ou d'un groupe politique en raison de leur machiavélisme ou de leur traîtrise ou de leur union à une oligarchie nationale ou mondiale.

S'agissant de la politique menée par les dirigeants de cette Planète qui se jouent de nous comme au cirque, et ce depuis 1969 plus particulièrement en France, de nombreuses organisations citoyennes ont appelé l’attention sur la teneur de ce spectacle, en faisant valoir qu’il contenait des propos mensongers, calomnieux, hypocrites, infâmants à l’égard du peuple français dans son ensemble et des atteintes virulentes et choquantes à la mémoire de notre pays.

Ces propos sont à replacer dans un contexte plus général dans lequel l’élite mondiale commente sur le ton de la dérision, la lucidité du « bas-peuple » qui dénonce un « complot mondial », de sorte que le message insoutenable qu’elle véhicule est parfaitement compréhensible de la plupart des spectateurs.

Enfin, les traîtres de la nation posent personnellement dans tous les médias, effectuant la gestuelle dite du « bras d’honneur », gestuelle sur laquelle l’Elysée, a déposé des droits à l'Institut national de la traîtrise universelle (INTU) et qui fait l'objet, de leur part, d'appel à ralliement de tous les traîtres de cette planète, sans qu'ils ne se démarquent jamais des dérives anti-peuples et antipatriotiques auxquelles ces actes donnent lieu.

Par suite, en plaçant chacune de leurs interventions sous le signe de cette gestuelle, récurrente également dans les gouvernements précédents, dans leurs communications sur différents supports médiatiques, et dans les monologues qu'ils entretiennent avec une partie de leur cour, de leurs partisans ou de nombreuses personnes connues pour leurs idées antinationalistes et antipatriotiques, ils annoncent clairement leur volonté de persister dans la même voie, celle de se foutre éperdument du peuple, malgré une première condamnation de ce dernier par le Non à la Constitution européenne en 2005, définitive aujourd’hui par l’échec total de l’euro et du fédéralisme européen  permettant seulement d’asservir les nations aux diktats bruxellois.

La réponse à de tels actes doit avant tout être d'ordre constitutionnel, conformément aux dispositions de l’article 5 de la Constitution française qui stipule que le Président de la République est le garant de l’indépendance nationale et l’article 3 qui confirme que la souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum.

De ce fait, le Conseil Constitutionnel dispose de pouvoirs lui permettant de faire cesser les actions allant à l’encontre de l’intérêt national par ses dispositions. Si la mise en esclavage de notre pays est de vigueur tout comme sa ruine et son démantèlement, impliquant sa disparition et notre mise au pas au nouvel ordre mondial, elle va à l’encontre du droit international qui prône le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes.

L’irrespect de la liberté de la France fait donc obstacle à son indépendance mais également à l’intégrité de son territoire, dont les corps militaires sont appelés à défendre. Dès lors, une telle activité doit être prévenue et interdite. Depuis que la France a connu l’occupation allemande sur son sol, il est stipulé que toute révision constitutionnelle est impossible lorsqu’il est porté atteinte à l’intégrité du territoire. Or, tous les gouvernements successifs l’ont pratiquée malgré la menace européenne et mondiale de modifier la France en euro-régions dont son territoire en sera profondément touché. Il est donc devenu primordial pour l’intérêt de tous de les interdire de gouverner afin de garantir nos libertés fondamentales.

La destitution d’un ou plusieurs élus au titre de l’intérêt général ne saurait ainsi qu’avoir un caractère tout à fait exceptionnel. Elle peut toutefois être justifiée lorsqu’il apparaît que c’est la seule solution pour mettre fin à notre asservissement et à l’allégeance auprès d’organisations nauséabondes ayant des objectifs occultes comme celui de diviser le peuple pour mieux l’affaiblir et présentant un ensemble de caractéristiques :

-          La soumission de la France à l’Union européenne, véritable technocratie anti-démocratique où seules la banque centrale européenne et la commission européenne décident alors que ses présidents n’ont jamais été désignés par le peuple, et l’abandon de notre souveraineté économique, monétaire, budgétaire, bientôt bancaire et politique à celle-ci.

-          La mise sous tutelle de l’Union européenne par le FMI, organisation illégitime car non élue, révélant une totale ingérence extérieure et prouvant que même l’Europe n’est pas indépendante et souveraine.  

-          La volonté d’asseoir l’hégémonie des Etats-Unis dans le monde en faisant de notre pays son meilleur pantin en matière militaire avec notre réintégration à l’OTAN, en matière économique avec le marché transatlantique prévu en 2015 qui permettra au-delà des taxes douanières qui n’auront plus lieu entre les Etats-Unis et l’Union européenne, une harmonisation du droit du travail qui se pliera aux exigences américaines.

-          L’allégeance au système financier dans son ensemble et aux multinationales au détriment du peuple : la loi 73 en est le parfait exemple. La dette publique explose du fait que l’Etat à présent emprunte sur les marchés financiers et non plus par sa banque centrale. Les taux d’intérêt étant plus élevés, le pays se retrouve ruiné tandis qu’en 2003, le ministre Monsieur Mer avait pourtant déjà alerté Monsieur Chirac de notre situation économique catastrophique et qu’il prévoyait notre faillite d’ici dix ans, lequel notre Président avait répondu que cela faisait trente ans (en effet !) qu’on se débrouillait comme ça et qu’ils pouvaient bien continuer encore un peu.

-          La volonté de nos gouvernements de stabiliser le chômage à un certain taux (le NAIRU) afin de tirer les salaires par le bas mais également de contrôler l’inflation, gênante pour les financiers, saine quand elle ne dépasse pas les 5% pour l’emploi.

-          L’asservissement total de notre pays à la gouvernance mondiale lui ôtant toute possibilité de décider seul, érodant son indépendance pour satisfaire une élite invisible mais bien présente. Une élite qui dicte les politiques à mener des nations, en comité fermé, sans consultation et sans aucune information transmise au peuple.  

-          La mise à genoux de la France devant les lobbys les plus divers et variés dont le plus puissant est le lobby sioniste pénétrant jusque dans la maison blanche pour imposer sa politique internationale surtout au Proche et Moyen-Orient dont le conflit israélo-palestinien est leur première préoccupation. La déstabilisation de cette région permet également le contrôle par l’Occident des ressources naturelles riches en ces lieux avec la mise à la tête dans ces pays, de dirigeants corrompus pactisant avec la gouvernance mondiale qui prône l’ultralibéralisme (ouverture complète des marchés, endettement des pays, ouverture totale des frontières, le citoyen devenant lui-même une marchandise… etc…)

-          Le contrôle de la population par tous les moyens possibles afin que jamais elle ne puisse se retourner contre ceux qui l’oppriment : la surveillance, l’asservissement économique en faisant en sorte que la croissance mondiale n’ait plus jamais lieu en la ramenant à zéro. Lorsque le peuple s’inquiète de l’avenir mais a encore la possibilité de se nourrir et de se divertir, il ne songe pas à se révolter, plus préoccupé de conserver son emploi surtout quand ce dernier est menacé.

-          Une orchestration de la crise économique actuelle pour instaurer des cures d’austérité que seul le peuple paie. Au nom de cette crise, le peuple accepte l’augmentation des taxes, la baisse de leur salaire, la précarité, des acquis sociaux qui tendent à disparaître (sécurité sociale, retraites, allocations familiales, allocations chômage), des licenciements économiques injustifiés quand les patrons des multinationales se permettent de toucher des sommes faramineuses. (la crise économique de 2008, en la matière a fait quelques heureux pendant que des milliers de salariés étaient licenciés)

-          La division du peuple par la stigmatisation des uns et la glorification des autres. Un peuple désuni ne peut s’organiser pour quelconque révolte ou révolution.

-          La culpabilisation incessante imposée à la France depuis notamment la Seconde guerre mondiale qui permet le contrôle de certaines associations antiracistes sur nos libertés les plus fondamentales en y instaurant la censure permanente ( les cas Dieudonné/Soral, pour simple exemple ? ) . Mais plus machiavélique encore la volonté par la culpabilisation qu’il ne soit plus envisageable d’être fier de sa nation, d’aimer son drapeau et sa patrie, sans doute pour que le français devienne un européen, ou un mondialiste convaincu.

-          La dégradation de nos valeurs, de notre culture, de notre société et de notre intelligence pour détruire définitivement l’esprit français.



Pour toutes ces raisons et tant d’autres encore, il est devenu urgent que le peuple français reprenne le pouvoir. Il vous appartient donc à tous d’estimer si les conditions sont réunies pour s’unir contre la dictature mondiale qui se profile (et qui ne nous épargnera pas, il faut le savoir), et destituer tous les traîtres qui gouvernent notre pays.





La sauvegarde de la France est notre sauvegarde, à nous citoyens français, mais également celle des générations futures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
polémique Dieudonné
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (Polémique ridicule) Mickey dans la ligne de mire des islamistes
» Romantisme dans S&S 2008, un sujet polémique?
» Polémique Ebay et autres ...
» Ami fumeur... poème/pensée polémique
» RFI : polémique autour du salaire de Christine Ockrent..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BFM TV Le Forum :: BFM TV-
Sauter vers: